vendredi 27 juin 2008

Pendant que les notables de droite ( et parfois "de gauche") se partagent le gâteau, les "leaders" de gauche s'étripent. La France a encore de beaux jours devant elle... Courage!

1 commentaire:

Denis a dit…

Hé hé, pas mal, si Ségolène avait montré sa face cachée pendant la campagne elle aurait peut-être été élue ;-)