mardi 9 décembre 2008

Mais que fait la police?

2 commentaires:

Alain-R a dit…

N'étant point croyant, le jours ou je casse ma pipe, on peut m'empailler, me faire sécher, prendre la totalité de mes organes, me bruler, m'écorcher, faire pipi sur ma tombe, me jeter au clos d'équarrissage ou me peindre en rose bonbon, je m'en fout...
Mais je pense quand même à ceux qui croient et je les respecte, donc, les trous du cul qui s'amusent à profaner une tombe de quelques façons que ça soit est pour moi un véritable imbécile doublé d'un sinistre crétin...

Morelle a dit…

Et sans parler de la lâcheté de l'acte ...