mardi 27 avril 2010

Carnet de voyage

Retour de festival en train. Sur le trajet Genolhac-Bordeaux ma production fut abondante . Rassurez-vous : pas dans le slip mais en dessins. Je me suis interdit le crayonné préalable (quel courage!),directement au feutre (mes tremblements naturels étaient neutralisés par les secousses du tortillard) et aquarellés à la maison.Vers Agen et Nîmes les flics étaient nombreux et par groupe de trois minimum. On ne sait jamais...Braves gens vous êtes donc en sécurité.






2 commentaires:

Juw a dit…

Hey! Quelle production sans parachute!
... en même temps, un parachute, en train...

Morelle a dit…

Quand on dessine, pas moyen de s'ennuyer. En plus j'ai lu "La petite Fadette" de G. Sand . Un peu nunuche au début mais une fin romantique comme je les aime...Comme l'a écrit un collègue railleur( Ryko26) sur telerama Wizz:" Finalement, ça te botte le train!";-)