jeudi 17 octobre 2013

De la nuit jaillit la lumière...

A l'atelier, je peins un tableau sur le thème de la nuit en m'inspirant de la nouvelle de Maupassant "Un soir". Magnifique texte. Je pars d'un fond très sombre. En espérant dessiner par dessus en lignes blanches. Trois semaines avant, j'avais désespérément tenter d'obtenir du marron avec seulement du noir, du bleu et du rouge. Là je me retrouve avec une couche épaisse de Nutella pour ne pas dire autre chose...Avec un couteau à enduire je m'empresse de tout retirer et donne des coup d'éponge pour en finir avec cette couleur. "Noir c'est noir, il me reste l'espoir..." Avec une paire de ciseaux je gratte un peu, histoire de ne pas terminer sur un échec. Toujours pas de réussite. De retour à la maison, découragé, je commence à verser le contenu d'un gros pot d'apprêt blanc sur le tableau à plat(comme moi). Finalement je trouve le résultat honorable. Et ma chère et tendre trouve que ce n'est pas si mal. Alors, "wait and see"...

4 commentaires:

Chamamy a dit…

Le hasard et la nécessité...
Moi aussi je trouve ça pas mal du tout :-))

Philippe Morelle a dit…

Merci pour ton commentaire sympathique. Mais l'histoire du tableau n'est pas terminée: en voulant vérifier si l'apprêt était sec, j'ai laissé une grosse trace en forme de vague. En voulant l'enlever, j'ai fait un énorme trou.Enfin pendant la nuit, des mites errantes se sont empalées dans la matière blanche. Pourvu que les araignées ne viennent pas s'en mêler!

Chamamy a dit…

Alors c'est de l'Art brute :-))

Alain-R a dit…

Tu vas avoir Brigite sur le dos!^^