jeudi 12 décembre 2013

Le mal être français

2 commentaires:

Chamamy a dit…

Il a l'air heureux ton "dépité" -le grand air sans doute après cette belle promenade ;-)
-j'apprécie ce "mot tordu"
Belle trouvaille :-))

Philippe Morelle a dit…

Dépité, je crois que c'est de Coluche... :-))